Skip to main content
Art & designArchi & PatrimoineProvence & Côte d'AzurActualités

La Fondation Maeght fait peau neuve pour son 60e anniversaire

By 1 juillet 2024juillet 10th, 2024No Comments

Inaugurée en 1964 par André Malraux, la Fondation Maeght fête cet été son 60e anniversaire. Elle dévoile à cette occasion ses nouvelles salles, signées par l’agence Silvio d’Ascia Architecture.

Tourné vers la recherche des nouvelles formes d’urbanité contemporaines et de ses relations entre passé et futur, Silvio D’Ascia relève le défi de transformer cette icône du patrimoine du 20e signée Josep Lluís Sert, tout en préservant son identité remarquable.

Vue extérieure de la salle, maquette 3D © Fondation Maeght et Agence Silvio d’Ascia Architecture. 

Une architecture souterraine

L’architecte adopte une approche souterraine et dessine la nouvelle extension en sous-sol. Les espaces sont creusés dans le soubassement en pierre préexistant du lieu et mettent en œuvre des matériaux qui respectent le langage architectural originel. Les nouveaux volumes s’inscrivent ainsi dans une continuité spatiale, où l’unité prime. 

Coupe © Fondation Maeght et Agence Silvio d’Ascia Architecture. 

Vue intérieure de la salle, maquette 3D © Fondation Maeght et Agence Silvio d’Ascia Architecture. 

Une première salle, placée sous la cour Giacometti, est connectée à une seconde, aménagée sous la cour Miro, par une galerie reliant les deux espaces, qui offre un espace de circulation fluide. Libérés de toute structure apparente, les volumes contemporains s’ouvrent sur le panorama et la pinède grâce à de larges baies vitrées qui assurent un apport de lumière naturelle. Les visiteurs évoluent au cœur de l’essence architecturale et paysagère du lieu : les espaces d’exposition jouent avec les pleins et les vides entre art, nature et architecture. 

Vue intérieure de la salle, maquette 3D © Fondation Maeght et Agence Silvio d’Ascia Architecture. 

 Vue intérieure de la salle, maquette 3D © Fondation Maeght et Agence Silvio d’Ascia Architecture. 

La Fondation, qui ne disposait à l’origine que de 850 m² pour exposer une collection composée de 13 000 œuvres, profite désormais de 500 m² supplémentaires. Ces nouveaux espaces lui offrent une liberté renouvelée pour proposer au public une plus large programmation : expositions temporaires, concerts, journées d’études, performances…

 Projection d’un aménagement de l’espace en spectacle- maquette 3D © Fondation Maeght et Agence Silvio d’Ascia Architecture. 

Une fondation emblématique

Très actifs dans les milieux artistiques et culturels, Marguerite et Aimé Maeght ouvrent une galerie à Paris en 1945, qui devient un point de rencontre privilégié pour de nombreux artistes et poètes. Dans les années 1950, les fondations d’arts émergent aux Etats-Unis, où le couple entreprend un voyage sur les conseils de Georges Braque. Inspirés par le modèle États-Unien, Marguerite et Aimé Maeght se lancent dans l’ouverture de leur propre Fondation en 1960. Propriétaire d’une maison et résidant à Saint-Paul-De-Vence, l’architecte catalan Josep Lluis Sert (1902-1983) est chargé de transformer leur villa en centre d’art. Il conçoit une architecture de village, dédiée aux artistes et ouverte aux visiteurs amateurs d’art.

J. L. Sert réinterprète les codes du village méditerranéen avec une palette de matériaux sobres, tels que la brique, la terre cuite, et le béton. De cette manière, il réussit le pari d’une association naturelle entre le terrain paysager et l’architecture. Son travail sur la lumière, les formes géométriques et son emploi spectaculaire de la courbe donnent à la Fondation son identité singulière. Dès son ouverture, l’institution est labellisée “Architecture contemporaine remarquable du XXème siècle”

Colleen Bittel