À vendre

Totem architectural

Claude Parent

1965

Bois-Le-Roi 27

1 210 000 €

Surface : 435 m² | Chambres : 5

Description

Un bien rare signé Claude Parent

Réalisée par l’architecte Claude Parent entre 1963 et 1965, cette maison est un témoignage marquant de l’architecture moderniste. Ses toitures obliques en font un édifice remarquable du 20e siècle doté d’une forte valeur architecturale et patrimoniale.

Située à Bois-le-Roy, en lisière de la forêt de Croth, elle profite d’un environnement naturel préservé aux abords de la vallée de l’Eure. La maison se trouve à 90 km de Paris (1h30 min en voiture).

Cette maison de plain-pied s’étend sur une surface de 400 m². Elle offre un majestueux espace de réception de 150 m² ouvert sur une terrasse, avec un premier volume correspondant à l’ancien atelier, une salle à manger et un salon avec cheminée. Le tout est surmonté par une mezzanine accueillant un bureau-bibliothèque. Le reste de la maison abrite une suite parentale avec salle de bain et dressing, trois chambres, deux salles de bain, une cuisine, un office et une réserve. Une dépendance de 35 m², un garage double et un sous-sol aménagé complètent l’ensemble.

Au cœur d’un parc vallonné de 3,5 hectares, elle profite d’un panorama dégagé sur la campagne environnante. Le jardin arboré abrite un court de tennis.

A travers cette réalisation, Claude Parent démontre sa virtuosité à traiter le béton armé. A l’intérieur, le délicat traitement du béton mis à nu vient faire écho au sculptural mouvement des toitures. Des jeux successifs de cadrages viennent guider le regard et ouvrir pleinement la maison sur l’extérieur. Une recherche plastique et esthétique que l’on retrouve dans mille et un détails : la frise de bois venant encercler la maison, le garde-corps métallique de la mezzanine, le traitement des sols. Les volumes se complètent, les formes s’animent et créent une atmosphère propice à la créativité et au repos.

Prix demandé : 1 210 000 €. Honoraires à la charge du vendeur.
Pleine propriété. DPE : N.C

Historique

L’architecte Claude Parent (1923-2016) est une des grandes figures de l’architecture contemporaine. Professeur à l’Ecole spéciale d’architecture de Paris aux côtés de Paul Virilo, il a été Grand prix national de l’architecture en 1979, président de l’Académie d’architecture, puis membre de l’Académie des beaux-arts en 2005.

Après avoir travaillé comme dessinateur de mode, affichiste, publicitaire, Claude Parent ouvre son agence d’architecte en 1952. Sous l’impulsion d’André Bloc, il rejoint le groupe Espace, qui réunit l’élite artistique de l’époque, et intègre le comité de rédaction de la revue L’Architecture d’Aujourd’hui. C’est à cette époque qu’il construit la villa André Bloc au Cap d’Antibes (1961) et la Maison de l’Iran (1961-1970) à la Cité Universitaire.

En 1963, il fonde avec Paul Virilo le groupe et la revue Architecture principe. Ensemble, ils réalisent l’église Sainte-Bernadette (1963-1966) à Nevers et énoncent la théorie de la Fonction Oblique. Ils travaillent à un véritable renouveau du vocabulaire architectural et développent des projets utopiques de villes régies par ce principe.

Architecte théoricien, Claude Parent affirme à travers ses constructions et ses écrits une grande liberté formelle. Nombre de ses œuvres sont de véritables performances architecturales, mêlant esthétique nouvelle et innovations techniques.

De nombreux architectes se forment dans son atelier, notamment Jean Nouvel, et de grandes figures de l’architecture contemporaine internationale s’inspireront de son œuvre, à l’image de Rem Koolhaas, Daniel Libeskind ou Bernard Tschumi.

Reconnu pour son travail avant-gardiste, la section française de la Biennale de Venise lui a rendu hommage en 1996, le FRAC d’Orléans lui a consacré une première rétrospective en 1999 et une grande exposition sur son œuvre construite et son œuvre graphique (dont la scénographie était signée Jean Nouvel) était organisée par la Cité de l’Architecture et du Patrimoine en 2009.

BIBLIOGRAPHIE

Collectif, Claude Parent. L'œuvre construite, l'œuvre graphique, Orléans, HYX, Paris, Cité de l'architecture et du patrimoine, 2010.

Simonot Béatrice, Le fou de la diagonale. Claude Parent, architecte, Paris, Actes Sud, 2008.

Frapier Christel, Claude Parent ou la recherche d'une dynamique architecturale, Tours, Université François Rabelais (mémoire de maîtrise), 2000.

Collectif, VIe Biennale d’Architecture de Venise, Catalogue officiel du Pavillon français, 1996.

Ragon Michel, Monographie critique d’un architecte, Claude Parent, Paris, Dunod, 1982.

Parent Claude, Entrelacs de l’oblique, Paris, éditions du Moniteur, 1981.

Parent Claude, Claude Parent architecte, Paris, Robert Laffont, 1975.

INTÉRESSÉ PAR CE BIEN ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires