Duplex dans l’Hôtel Martel

Robert Mallet-Stevens architecte
1927
Paris 16ème
1 650 000 €

 

 

72 m²
Terrasse : 25 m²
1 chambre
1 salle de bain

Description

Un duplex avec terrasses dans l’iconique Hôtel Martel signé Robert Mallet-Stevens.

Remarquable témoignage Art déco, cet appartement situé dans l’hôtel particulier des sculpteurs Jan et Joël Martel est l’œuvre de Robert Mallet-Stevens. La collaboration de l’architecte avec Jean Prouvé et l’atelier Barillet à la réalisation de cet ensemble en fait une œuvre d’art totale.

D’une surface de 72 m², il comprend un beau salon avec mobilier intégré prolongé par un balcon, une cuisine, une chambre avec un dressing et une salle de bains. Il offre également une très agréable terrasse de 49 m².

S’il a conservé ses volumes et décors d’origine comme le mobilier dessiné par Gabriel Guevrekian, cet appartement a fait l’objet d’une rénovation complète par le décorateur Christian Liaigre.

Il se situe dans un quartier emblématique du 16ème arrondissement.

Un manifeste d’architecture moderne

Le vocabulaire propre à Mallet-Stevens est bien lisible en façade : des volumes cubiques, de nombreux décrochements et une surface lisse et blanche. Un soin particulier a été porté au dessin des entrées dessinées par Jean Prouvé et aux espaces communs. Dans la cage d’escalier, on peut admirer un somptueux vitrail composé de différents verres laminés aux reliefs variés réalisé par le maître verrier Louis Barillet.

Une architecture rare, classée au titres des Monuments historiques, dans un environnement calme et privilégié.

Intéressé par ce bien ?

Prix demandé : 1 650 000 €. Les honoraires TTC sont inclus à la charge du vendeur.
Copropriété : 4 lots. Montant moyen annuel de la quote-part de charges courantes : NC. Aucune procédure en cours.

DPE NON DISPONIBLE – Monument historique

Robert Mallet-Stevens

Robert Mallet-Stevens (1886-1945) est avec Le Corbusier et André Lurçat l’un des principaux tenants du « Style International » à Paris et le fondateur de l’Union des artistes modernes en 1929. Il est l’auteur de diverses résidences privées de luxe pour une clientèle d’amateurs fortunés, banquiers et grands collectionneurs: la villa Barillet, square Vergennes à Paris, la villa Cavrois à Croix dans le Nord, la Villa Noailles à Hyères ou la maison Collinet à Boulogne, mais son œuvre la plus importante reste la rue qui porte son nom dans le 16e arrondissement. Le Centre Pompidou lui a consacré une exposition monographique en 2005.