Villa Vent d’Aval

Pierre Chareau & Bernard Bijvoet architectes
1928
Grimaud (83)

Dossier sur demande

330 m²
Terrain: 7 000 m²
7 chambres
Terrasses

Description

Une icône moderne sur la Côte d’Azur

Nichée dans un écrin de chênes verts et de pins parasols face au Golfe de Saint-Tropez, la Villa Vent d’Aval, signée par Pierre Chareau en 1928, est l’une des sept réalisations de l’architecte. Elle est inscrite au titre des Monuments Historiques en 1993 et labellisée Architecture Contemporaine Remarquable depuis 2001.

Au coeur d’un domaine arboré de 7 000 m² accolé au golf de Beauvallon, la villa Vent d’Aval déploie une surface habitable de 330 m² répartie sur deux niveaux.

Conçue à l’image d’un paquebot, la maison rompt avec la distribution traditionnelle des espaces : la partie nuit occupe le rez-de-chaussée pour plus d’intimité, tandis que les espaces de vie, à l’étage, profitent d’une vue dégagée sur le Golfe de Saint Tropez. Remarquablement préservée, elle a conservé la majorité de ses aménagements d’origine.

Le premier étage accueille les espaces de réception, accessibles par le jardin et par un escalier circulaire intérieur. Baignés de lumière grâce aux fenêtres panoramiques cadrées sur l’horizon, ils se composent d’un vaste séjour, d’une salle à manger et d’une grande cuisine ouverte. Quelques marches mènent à une agréable terrasse couverte avec un solarium donnant sur la pinède et le village de Saint-Tropez qui se dessine à l’horizon.

Le rez-de-jardin comprend la partie nuit de la villa, pour laquelle Pierre Chareau s’est inspiré des coursives et cabines des bateaux de croisière. Selon un plan en L, le hall d’entrée dessert 7 chambres en enfilade, un séjour ainsi que 3 salles d’eau. Chacune des chambres profite de la vue sur le jardin par des fenêtres en bandeau. Les différentes entrées et circulations extérieures ont été conçues pour offrir aux habitants une indépendance et une intimité appréciables.

La propriété, bordée de vastes pelouses, est délimitée par une haie de grands pins et de nombreuses essences méditerranéennes. Elle intègre également un garage et un sous-sol avec cave et locaux techniques, ainsi qu’un bassin de nage en cours de réalisation (livraison en juin 2023).

La villa Vent d’Aval profite d’un environnement privilégié dans le domaine de Beauvallon, situé sur la baie de Saint-Tropez, à 10 minutes en voiture de Port Grimaud, 30 minutes de Saint-Tropez et à 1 heure de l’aéroport de Nice Côte-d’Azur.

A proximité immédiate des plages du Domaine (accès direct à pied aux plages du Vieux Moulin et du Gros Pin) et en bordure du golf de Beauvallon, la maison offre un accès privilégié aux services et activités sportives du domaine : courts de tennis, yoga club, activités nautiques, équitation, parcours cyclables et randonnées littorales…

Une commande du promoteur Edmond Bernheim

En 1926, Pierre Chareau construit le Club-House du golf de Beauvallon en collaboration avec Bernard Bijvoet pour Edmond Bernheim, le promoteur du projet. Inscrite au titre des Monuments Historiques en 1993 et labellisée « Patrimoine XXe » en 2001, cette réalisation constitue le tout premier chantier de sa carrière.

Après avoir édifié le Club-House, Pierre Chareau se voit confier la conception de la résidence de villégiature du promoteur l’année suivante. A terme, la villa doit pouvoir accueillir les trois générations de sa famille. Ayant quitté la France pour les Etats-Unis en 1940, Pierre Chareau confie la fin du chantier à André Barbier-Bouvet, architecte local, qui ne l’achèvera qu’après la Seconde Guerre mondiale.

Une villa avant-gardiste ancrée dans la modernité

Le programme de la maison et la grande liberté laissée par le commanditaire permettent à Pierre Chareau de laisser libre cours à son talent. Pour cette villa au dessin cubiste et à la volumétrie sophistiquée, il puise son inspiration dans les théories du groupe hollandais De Stijl, du Bauhaus ainsi que dans les travaux des figures avant-gardistes de l’époque, comme l’architecte Robert Mallet-Stevens dont il est proche.

La façade de la maison s’inscrit dans le style « Paquebot », apanage du luxe dont raffole la clientèle fortunée des années 1920. L’esthétique transatlantique captive par ses bastingages, ses vastes baies vitrées panoramiques et ses matériaux rappelant l’univers nautique. Ici, les lignes horizontales du bâti, les fins garde-corps métalliques, les jeux de terrasses rappelant les coursives des ponts et passerelles d’un navire ainsi que le volume cylindrique évocateur de l’escalier, projettent les habitants dans l’imaginaire du voyage.

Pierre Chareau

Bordelais d’origine, Pierre Chareau (1883- 1950) étudie à Paris où il reçoit une formation d’architecte, de designer et de peintre à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts. Il entame sa carrière dans des cabinets de décoration intérieure et crée son atelier en 1919.

Il y fait la rencontre de ses premiers clients et amis, le docteur Dalsace et sa femme Anna Bernheim pour qui il réalise entre 1928 et 1931, la célèbre Maison de Verre. Après avoir conçu en 1926 le Club-House du Golf de Beauvallon, il dessine son mobilier notamment une variante en rotin de sa célèbre “Chaise pliante MC763”. En 1928, alors qu’il débute la Maison de Verre, il est appelé par Robert Mallet-Stevens pour décorer la Villa Noailles. Il expose ses réalisations lors de grandes manifestations artistiques comme le Salon des artistes décorateurs ou l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes.

Parallèlement, il cofonde l’UAM (Union des artistes modernes) avec Pierre Barbe et Robert Mallet-Stevens pour défendre une ligne plus radicale que la voie de l’Art déco. Sa participation au premier Congrès international d’architecture moderne (CIAM) en 1928, aux côtés de Le Corbusier, démontre son intérêt grandissant pour les nouveaux courants de pensée européens comme De Stijl et le Bauhaus. Il est l’un des premiers à promouvoir l’utilisation du verre et de l’acier et tente de faire valoir le concept d’art total pour ses créations. En 1940, il quitte l’Europe pour s’installer où il réalise des projets privés jusqu’à sa mort, dix ans plus tard.

Infos techniques

Dossier sur demande
Les honoraires sont à la charge du vendeur

Pleine propriétaire
Taxe foncière 2022 : NC

Informations complémentaires

Prix de vente

Dossier sur demande

Architecte

Pierre Chareau & Bernard Bijvoet

Géolocalisation

Grimaud (83)

Vous aimerez peut-être aussi…