A vendre en exclusivité

Proto-Habitat

WALD
2020
180 000 €
Dossier complet sur demande

 

EXCLUSIVITÉ

 

01 53 00 97 44

 

85m²
Structure bois
Espaces modulables
Architecture démontable

Description

Un habitat nomade, flexible et responsable

Le Proto-Habitat est un habitat évolutif en bois conçu par l’agence WALD en 2020 à la Villa Médicis, l’Académie de France à Rome. Il se présente comme une véritable maison, les contraintes en moins.

Le Proto-Habitat se compose de trois niveaux entre 15 et 35 m² et offre une surface totale de 85 m² pour la version de base.

Pensés de façon neutre, ses espaces s’organisent selon les besoins de l’usager, sans fonction prédéfinie. Ils offrent une grande liberté d’aménagement et peuvent faire office d’espace de travail, d’habitat, d’atelier ou d’espace d’exposition. Les modules sont juxtaposables, superposables et peuvent s’emboîter pour favoriser des usages individuels ou collectifs.

Les espaces intérieurs, répartis sur trois niveaux, s’organisent par degré d’intimité. Le rez-de-chaussée est prolongé par une terrasse ; un escalier dessert une mezzanine avec salle d’eau ; un jardin d’hiver, accessible par une échelle meunière, surmonte la structure. Ce dernier niveau est couvert par une membrane étanche posée sur des arches de bois, créant un jardin d’hiver perché au dernier niveau. Deux baies vitrées en double hauteur ouvrent la perspective sur une vue dégagée et diffusent un maximum de lumière naturelle.

Les essences de bois employées pour la construction du Proto-Habitat – le chêne, le peuplier, le pin maritime et le pin douglas – ont volontairement été laissées apparentes sur les façades, les panneaux intérieurs, les poutres et les menuiseries.

Une architecture expérimentale transportable

Réalisé en 2020 à la Villa Médicis, l’Académie de France à Rome, le Proto-Habitat tient sa forme des arches antiques de la ville. Il a été exposé à Bordeaux dans le cadre d’une exposition au centre d’architecture arc-en-rêve ; à Chamonix dans le cadre du Festival Artocène ; à Clermont-Ferrand dans le cadre de la candidature Clermont-Ferrand Massif Central 2028.

Architecture mobile, le protocole d’installation du Proto-Habitat prévoit une équipe de trois personnes, un bras articulé et cinq jours pour le montage. Il est tout aussi facilement démontable que transportable.

Cette prouesse technique permet au Proto-Habitat d’être installé dans un délai court sur une grande variété de sites. Reposant sur des fondations légères, il ne nécessite pas de préparer le sol pour assurer stabilité et équilibre.

Un projet écologique et engagé

Labélisé « Bois de France », ce pavillon prototype de huit mètres de haut a été entièrement construit avec des matériaux issus de produits bois, ou sous-produits bois, sourcés directement par les architectes, à moins de 500 km du site d’assemblage.

Dans une démarche de simplicité et de qualité, le projet met en œuvre une conception bio climatique assurant un confort d’usage été comme hiver. Le bois apparent, l’espace, la lumière et la ventilation font de cet habitat un lieu de vie agréable sans manière préconçue d’y vivre. En ouvrant de nouvelles perspectives pour des usages plus flexibles et mobiles, le projet propose une solution d’habitat neutre et hybride, répondant à de nouvelles manières d’habiter et de travailler, à la manière des maisons démontables de Jean Prouvé.

Le projet Proto-Habitat fait partie de la sélection de l’édition 2022 du prix Archinovo.

Les proto-architectures, un manifeste pour vivre et fabriquer autrement

Le Proto-Habitat appartient à une série de proto-architectures avec le ProtoCAMPO et le SOLARproto.

C’est trois bâtiments sont des manifestes pour le renouvellement des formes d’habitat qui se conçoit en relation avec l’évolution des modes de vie. Entièrement démontable et construit en bois d’origine française, le « proto » invite à repenser les modes de production, d’optimisation des ressources et pose les bases d’un nouveau modèle d’habitat. Construction nomade, écologique et modulable, ce prototype répond à des besoins urbains ou ruraux, temporaires et évolutifs dans le temps. Une proposition d’architecture qui prend forme dans un suivi complet de la production et dans une démarche partenariale fédérée par une synergie d’acteurs locaux et responsables.

WALD se concentre sur l’innovation architecturale et urbaine en proposant une série de proto-architectures. Le pavillon prototype Proto-Habitat fait suite à une recherche menée par les architectes Frédérique Barchelard et Flavien Menu, qui lors de leur séjour à l’Académie de France à Rome, en 2019, ont conçu cet habitat durable et mobile et préfiguré les autres proto-architectures.

Le projet et la recherche pour le Proto-Habitat ont donné lieu à une exposition monographique au centre d’architecture arc-en-rêve, au Musée Bargoin de Clermont Ferrand, à une exposition collective à la Collection Lambert en Avignon et fera partie de l’exposition HOME MADE au Grand Hornu en 2023.

Le Proto-Habitat a été le sujet d’articles de presse (Le Monde, Le Parisien, Sud Ouest, Vogue, AD, …) d’émissions de TV et de radio dont France 2, France Culture, France Inter et apparaitra dans le documentaire Design for Better consacré en partie au travail de WALD sur CANAL+.

Retrouvez la sélection du Prix Archinovo 2022!

Découvrez le second projet proto-architecture!

Le ProtoCAMPO (2022)

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Dossier sur demande.

Crédits photos : WALD

DPE NON DISPONIBLE

Frédérique Barchelard

Pensionnaire à la Villa Médicis en 2019-2020, Frédérique Barchelard est architecte diplômée d’État (ENSAPLV) et peintre. Proposant des nouvelles conditions d’interaction et de vivre ensemble, son travail sur l’habitat ne se limite pas seulement à une recherche architecturale combinant une approche low-tech et high-tech, mais s’enrichit d’une réflexion qui passe par la peinture. De ce fait, ses peintures, qui interrogent les scènes architecturales de notre vie quotidienne, ont été exposées à La Villa Médicis, à la Collection Lambert et à la Fondation Carmignac. En plus d’être invitée en tant que critique dans plusieurs institutions architecturales, Frédérique Barchelard a enseigné à l‘Architectural Association de Londres et à la London Metropolitan University.

Flavien Menu

Pensionnaire à la Villa Médicis en 2019-2020, Flavien Menu est architecte diplômé d’État et titulaire d’un double diplôme en Affaires Urbaines de Sciences Po Paris et de la London School of Economics. Son travail explore les enjeux architecturaux, politiques et économiques en articulant les réalités de régénération urbaine et de développement immobilier. Acteur de nombreux débats et d’articles sur les questions d’innovations urbaines, d’écologie et de vivre ensemble, il a enseigné et a donné des conférences à l’Architecture Association, à la Harvard Kennedy School, au Tate Modern et à la Biennale de Venise.  Ses réflexions sur le concept « d’habiter » ont donné lieu à son ouvrage, New Commons for Europe (2018).

Un livre sur le Proto-Habitat, co-édité avec arc-en-rêve, sortira en 2023.

WALD

Ensemble, ils fondent, lors de leur année de résidence à la Villa Médicis en 2019-2020, WALD. Celle-ci développe des projets qui allient construction bas carbone et mode de vie durable. WALD produit des architectures, des espaces, des objets à fortes valeurs écologiques : une écologie environnementale, au plus près des préoccupations de construction bas-carbone, aussi bien par la construction bois que par l’utilisation de matériaux biosourcés ou géosourcés ; une écologie sociale, dédiée au développement de bâtiments pour de nouveaux usages ; une écologie mentale, inscrite philosophiquement dans la nécessité de développer des architectures en adéquation avec des valeurs de durabilité, d’hybridité et d’égalité.