Maison moderniste avec jardin

Jacques Haenel architecte
1966
Nancy – Laxou (54)
882 000 €

 

01 53 00 97 44

 

282 m²
Jardin : 3 173 m²
6 chambres
Vues dégagées

Description

Une superbe architecture des années 1960

EXCLUSIVITÉ – Cette maison moderniste a été construite en 1966 par l’architecte Jacques Haenel.

Elle développe une surface habitable de 282 m² répartie sur deux niveaux.

Le niveau supérieur accueille un vaste espace de vie traversant de 70 m² avec salon, cheminée monumentale et salle à manger, ouvert sur une agréable terrasse couverte d’un côté et sur le jardin de l’autre. Ce niveau comprend également une cuisine séparée avec arrière-cuisine, cinq chambres distribuées autour d’un escalier central encadré de vaste placards en bois, une salle de bain et une salle d’eau.

Le niveau inférieur en rez-de-jardin abrite l’entrée, une chambre avec salle de bain, un bureau ou salle de jeux, un grand garage et deux caves.

La maison profite d’une position dominante dans un quartier résidentiel recherché, à 15 min en voiture ou 30 min en transports du centre de Nancy. Toutes les commodités (supermarchés, écoles, lycées) et des accès directs au réseau autoroutier (Paris, Dijon, Luxembourg) sont à proximité immédiate.

Architecture paysagère

La maison s’élève sur un vaste terrain paysager de 3 173 m², planté d’agréables pelouses ensoleillées et de nombreuses essences. Situé en position dominante, il offre de superbes vues dégagées sur la vallée et comprend une partie forestière ainsi qu’une falaise.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Prix demandé : 882000 €. Les honoraires TTC sont inclus à la charge du vendeur.
Pleine propriété.

Etanchéité du toit refaite en 1997
Chaudière remplacée en 2014
Double-vitrage installé en 1979
Volets électriques
Chauffage au gaz

Des travaux de rafraîchissement sont à prévoir.

DPE

GES

Esthétique moderniste

La maison rappelle les modèles nord-américains de l’époque par son horizontalité affirmée, son rationalisme structurel et la simplicité de ses volumes cubiques. On retrouve également plusieurs références au manifeste corbuséen, comme le toit-terrasse, l’emploi des pilotis et l’aménagement de vastes baies en bandeau, ouvrant des perspectives sur le paysage.

Parfaitement entretenue, la maison a conservé tous ses aménagements et décors d’origine. L’architecte a employé des matériaux nobles tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, dont l’alliance crée un ensemble harmonieux : structure en béton et ardoise, marbre Serpeggiante et tommettes au sol, cheminée monumentale en pierre de taille, huisseries en acajou, placards et boiseries intérieures en chêne…

Jacques Haenel

Né à Nancy en 1931, Jacques Haenel étudie à l’Institut d’Urbanisme de l’Université et à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, dont il sort diplômé en 1958. Il est reconnu pour avoir réalisé le siège du journal et l’unité de production de l’Est Républicain à Houdemont, les anciennes usines meusiennes de la Société des Lunetiers, les succursales et concessions de la Régie Nationale des Usines Renault en Lorraine, ou encore l’usine Thompson de Maxéville en association avec Roland Castro.

Il construit également des structures d’habitat collectif, des maisons individuelles, des hôtels, des bureaux ainsi que des équipements scolaires, sportifs et hospitaliers.



		

Vous aimerez peut-être aussi…