A vendre

Maison Mauriange-Auboyer

Claude Parent architecte
1964
Meudon (92)
1 875 000 €

 

01 53 00 97 44

 

266 m²
Terrain : 903 m²
4 chambres
Studio indépendant

Description

Inspiration De Stijl à Meudon

Réalisée par Claude Parent entre 1960 et 1964, la maison Mauriange-Auboyer déploie sa silhouette graphique aux lignes élancées au-dessus d’un panorama exceptionnel sur la capitale.

Bâtie sur un terrain de 903 m² dominant les environs, la maison développe une surface habitable de 266 m² répartie sur 3 niveaux.

Le rez-de-chaussée accueille un vaste séjour ouvert par de grandes baies vitrées sur une terrasse panoramique offrant de spectaculaires vues dégagées sur les monuments de Paris: la Tour Eiffel, le Sacré Coeur, le Dôme des Invalides, les tours de la Défense… Une cheminée sculpturale en angle délimite les espaces salon et salle à manger. Une cuisine séparée et un bureau avec salle d’eau complètent ce niveau.

L’étage est desservi par un superbe escalier en métal et bois massif au design travaillé. Il abrite la partie nuit composée d’une suite parentale avec dressing et terrasse, de trois chambres, d’une salle de bain et d’une salle d’eau.

Le rez-de-jardin comprend un appartement indépendant avec salon, chambre, cuisine et salle d’eau, un espace de rangement, une cave, une buanderie et une chaufferie.

Lumineuse et ouverte sur le panorama, la maison a conservé ses matériaux, aménagements et rangements intégrés d’époque. Ses surfaces décloisonnées offrent une grande liberté dans l’agencement intérieur. Le plan en angle anime les différentes pièces de décrochés et d’obliques dessinant des alcôves et des coins qui invitent à une multiplicité d’usages. 

La Maison Mauriange-Auboyer bénéficie d’un emplacement privilégié dans un quartier calme et résidentiel de Meudon, à 5 min à pied de la gare.

Inspirations néoplasticistes

Pour cette maison initialement destinée à deux familles, Claude Parent tire parti de la déclivité du terrain et ouvre le bâti sur la vue, en articulant deux volumes autour d’un angle à 120 degrés sur sa façade sud pour capter un maximum d’ensoleillement. Le programme propose la création de deux unités d’habitation bien distinctes, qui partagent un hall et un escalier commun, afin d’offrir une intimité à chaque famille.

L’ensemble de la maison d’origine est marqué par une approche géométrique et une polychromie sobre. En façade, la composition se développe autour d’un jeu de poutres de béton gris, se prolongeant au-delà du plan dans un exercice de style. L’enchevêtrement de lignes horizontales et verticales créent une structure graphique, où chaque façade est traitée différemment, alternant, ciment lisse, baies vitrées, surfaces colorées et balcons. 

Avec ses lignes orthogonales marquées, la maison Mauriange-Auboyer s’inspire du courant néoplasticiste  et rappelle la célèbre Maison Schroeder de l’architecte néerlandais Gerrit Rietveld réalisée en 1924.

Maison Schröder, Gerrit Rietveld, 1924, Utrecht

Vers la fonction oblique

Au début de sa carrière, la volonté de Claude Parent de renouveler et de questionner l’espace habité s’inscrit dans la mouvance du Néoplasticisme et s’inspire de l’art optique et cinétique. Il dessine des habitations destructurées, aux volumes dynamiques répondant à une grille orthogonale expressive comme la maison Bloc à Antibes ou la maison Mauriange-Auboyer. Après sa rencontre avec l’architecte français Paul Virilio en 1963 qui donne lieu à la création de la “fonction oblique” en 1966, son travail s’oriente vers la conception de plans inclinés dans une recherche de mouvement continu de l’être humain dans l’espace, qui participe ainsi activement à l’architecture.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Claude Parent © Chloé Parent

Claude Parent : avant-gardisme et postérité

Architecte théoricien, Claude Parent affirme à travers ses constructions et ses écrits une grande liberté formelle. Nombre de ses œuvres sont de véritables performances architecturales, mêlant esthétique nouvelle et innovations techniques.

De nombreux architectes se forment dans son atelier, notamment Jean Nouvel, et de grandes figures de l’architecture contemporaine internationale s’inspireront de son œuvre, à l’image de Rem Koolhaas, Daniel Libeskind ou Bernard Tschumi.

Reconnu pour son travail avant-gardiste, la section française de la Biennale de Venise lui a rendu hommage en 1996, le FRAC d’Orléans lui a consacré une première rétrospective en 1999 et une grande exposition sur son œuvre construite et son œuvre graphique (dont la scénographie était signée Jean Nouvel était organisée par la Cité de l’Architecture et du Patrimoine en 2009. 

Infos techniques

Prix demandé : 1 875 000 €.
Honoraires à la charge du vendeur

Taxe Foncière 2022 : NC
Pleine propriété
Chauffage : Gaz

CLASSE ENERGIE : E / CLASSE CLIMAT : E

Estimation des coûts annuels : entre 3 630 € et 4 960 € par an, prix moyens
des énergies indexés au 1er janvier 2021



		

Vous aimerez peut-être aussi…