A vendre

Maison Escalier

Jacques Hondelatte / Boubacar Seck
1976-2017
Bordeaux (33)
894 000 €

 

01 53 00 97 44

 

178 m²
5 chambres
4 salles de bain
Patio

Description

Une clinique des années 1970 réhabilitée en lieu de vie

Cette maison a été aménagée dans une ancienne clinique construite par l’architecte Jacques Hondelatte en 1976. L’édifice a été réhabilité en 2017 par Boubacar Seck, disciple de l’architecte.

La maison développe une surface de 178 m² répartie sur 6 demi-niveaux, desservis par un vaste escalier qui connecte l’ensemble des espaces.

Le rez-de-chaussée comprend une grande entrée avec rangements, un local à vélos, un espace à vivre avec cuisine équipée ouverte sur une salle à manger, une buanderie. Une volée de marches mène à un petit salon prolongé par un patio. Les deux demi-niveaux supérieurs abritent un espace nuit composé de 3 chambres avec dressing et salle d’eau. L’escalier dessert ensuite un agréable salon-bibliothèque. Le dernier niveau accueille une chambre parentale avec salle de bain et dressing. Une 5e chambre spacieuse avec salle d’eau aménagée en souplex complète l’ensemble.

Trois meubles signés par l’architecte Jacques Hondelatte peuvent être vendus avec la maison.

La maison se situe dans le quartier recherché de Caudéran/Primerose à Bordeaux, à proximité d’un parc. Elle est bien desservie et profite de toutes les commodités de proximité.

L’escalier, un élément structurant

Pièce maîtresse de la maison, le vaste escalier en béton se compose de 6 modules identiques de 11 marches chacun, qui relient les différentes pièces étagées en demi-niveaux sur la hauteur de la structure, selon un astucieux jeu de volumes. Ces modules d’escalier créent une circulation verticale en pente douce qui permet une appréhension fluide et continue des espaces, ainsi qu’une grande liberté d’usage.

La cage d’escalier est surmontée d’une verrière zénithale qui la transforme en puits de lumière et permet aux rayons du soleil d’atteindre les espaces du rez-de-chaussée. Les ouvertures vers l’extérieur en bandeau cadrent des vues choisies sur l’environnement. Les ouvertures intérieures ouvrent des perspectives sur les différents espaces de la maison et laissent circuler la lumière.

Une réhabilitation respectueuse de l’architecture d’origine

La réhabilitation de l’ensemble a respecté l’esprit et l’histoire de ce bâtiment tout en longueur, à l’architecture typique des années 1970.

L’architecte Boubacar Seck, ancien élève et stagiaire de Jacques Hondelatte, le premier concepteur des lieux, a mis à nu le béton du sol qui répond désormais à celui des plafonds, dont la couleur sombre souligne les jeux de volume. L’ensemble des ferronneries, des portes et des hublots d’origine ont été conservés et la verrière zénithale a été restaurée en conservant les huisseries d’acier jaune d’époque. Le béton de la structure a été réchauffé d’un habillage en bois sur toute la hauteur du mur de la cage d’escalier.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Prix demandé : 894 000 €. Les honoraires TTC sont inclus à la charge du vendeur.
Pleine propriété.
Climatisation réversible

Le Grand Viaduc, A75, Millau (Aveyron), 1994, concours avec John Brodeur, Bruno Gerbier et David Pradel © Jacques Hondelatte & Betts Project

Jacques Hondelatte architecte, aménagement du centre-ville de Niort (Deux-Sèvres) 1992 – © Jacques Hondelatte & Betts Project

Jacques Hondelatte, « architecte poète »

Peu connu du public mais créateur influent pour de nombreux architectes, en particulier pour ceux ayant eu l’opportunité d’étudier et de travailler avec lui, comme Boubacar Seck, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, Jacques Hondelatte (1942-2002) est une figure importante de la scène bordelaise. Créateur visionnaire, il est l’auteur d’une œuvre avant-gardiste, à la frontière de l’architecture et de l’art contemporain.

Diplômé de l’Ecole d’architecture de Bordeaux en 1969, il a travaillé comme urbaniste-conseil à la Direction départementale de l’Equipement de la Gironde puis au centre d’étude de l’équipement de Bordeaux jusqu’en 1973. Il a travaillé en collaboration avec les architectes Jean-Claude Duprat et Laurent Fagart pendant dix ans, et a enseigné à l’Ecole d’architecture de Bordeaux jusqu’à sa mort en 2002.

Jacques Hondelatte a relativement peu construit. Parmi ses réalisations les plus connues, on compte les maisons Fargues (1971) et Artiguebieille (1972), l’appartement Cotlenko réalisé en collaboration avec Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal (1990), le centre-ville de Niort et ses dragons (1992), ou l’école Goubet à Paris, ainsi que ses projets non réalisés pour le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux (1988), la mise en insularité du Mont Saint-Michel (1990) ou le viaduc de Millau (1994).

Récompensée par le Grand Prix National de l’Architecture en 1998, son œuvre a été mise à l’honneur lors d’expositions notamment au centre d’architecture Arc-en-Rêve à Bordeaux  en 1999 (« Des Grattes-Ciel dans la tête ») et en 2018 (« Chacals comme festivals ou chacaux comme chevaux ? »), en 2012 au Six Elzévir à Paris (« Le projet oublié ») et à Londres en 2017.

« Rares sont les architectures qui suscitent en nous des émotions qu’on ne saurait expliquer rationnellement. D’abord, on est pris dans une zone de doutes. Puis, sans s’y attendre, on est emporté comme par un tour de magie. On se souvient alors que l’architecture est aussi l’art d’enchanter. » Extrait d’Espazium, à l’occasion de l’exposition consacrée à J. Hondelatte par Arc-en-Rêve en 2018.

Boubacar Seck architecte, projet de l’Ecole de Manécounda, 2014

Boubacar Seck

Diplômé de l’Ecole d’architecture de Bordeaux, l’architecte, écrivain et décorateur de cinéma Boubacar Seck y a suivi l’enseignement de Jacques Hondelatte et a travaillé dans son atelier. Il travaille entre Bordeaux et Dakar et fait partie du collectif de l’Atelier 42 Pixel. De 2013 à 2015, il a été co-président du Conseil de développement durable de la communauté urbaine de Bordeaux.

En 2014, Boubacar Seck a collaboré bénévolement avec l’association Manécounda-Bordeaux pour la construction de l’école de la Petite Enfance à Manécounda au Sénégal. Son projet a été exposé, la même année, à la Biennale d’architecture de Venise.



		

Vous aimerez peut-être aussi…