Maison contemporaine avec jardin vertical

XY Architectes
2003
Paris 14ème

 

 

 

220 m²
Terrasses : 100 m²
6 chambres
5 salles de bain

Description

Vivre en pleine nature à Paris

Spectaculaire et atypique, cette maison de ville réalisée en 2003 par l’agence XY Architecture impressionne par sa richesse spatiale, ses nombreuses terrasses et son jardin vertical signé Patrick Blanc, le botaniste inventeur du concept des murs végétaux.

Le premier étage se compose d’un vaste séjour disposant d’une hauteur sous plafond impressionnante de 5,70 mètres mise en valeur par un jardin vertical de 50 m² signé Patrick Blanc, un mur tapissé d’une phrase de Francis Ponge, extraite du « Parti pris des choses » sur le thème de la nature et l’ascenseur, tel un tronc d’arbre placé au centre de la composition. Cet espace lounge et convivial se prolonge par une cuisine ouverte sur une terrasse et une petite serre dédiée aux orchidées. Quelque soit l’endroit où l’on se trouve – dans la cuisine, au sous-sol ou au premier étage –, la nature est omniprésente et apporte une vraie bouffée d’oxygène : la maison vit au rythme des floraisons du jardin vertical où prolifèrent ficus, bégonias, fougères et longues lianes.

Les chambres prennent place dans les niveaux hauts et deux d’entre elles bénéficient de terrasses. Le troisième étage accueille trois chambres avec salle de bains et salle d’eau, le quatrième, une suite parentale avec salle de bains et dressing et une chambre d’ami avec salle d’eau. Un bureau ouvert sur le vide du salon au deuxième étage, un grand toit terrasse au cinquième étage, un grand box pour deux voitures, une salle de gym avec éclairage zénithal et une salle d’eau au rez-de-chaussée, un second bureau, une cave et une buanderie en sous-sol complètent les espaces raffinés de cette maison.

Donnant sur une rue calme du 14e arrondissement, la maison développe une surface habitable  de 220 m² + 80m² de sous-sol aménagé et 100 m² de terrasses. Les 7 niveaux sont desservis par un ascenseur de verre.

Une cascade végétale

La maison en outre de multiples terrasses plantées, qui se succèdent en cascade sur la façade arrière, tandis que la façade sur rue, s’inspirant des ateliers d’artiste du quartier, dispose de grandes verrières. A l’intérieur, les volumes varient en fonction des usages : double hauteur pour le séjour et espaces plus confinés pour les chambres, mais des pièces toujours généreusement éclairées par des baies de formes diverses (verrières, hublots…).

XY Architectes

Depuis 1987, XY Architecture, animée par Xavier ESSELINCK et Yves BOUR, consacre l’essentiel de son activité à la réhabilitation et la reconversion.

De la friche industrielle en ateliers, du garage au loft, du monument historique au musée, toutes les échelles et tous les usages sont familiers.