Atelier d’artiste

Charles Walhain
1910
Neuilly-sur-Seine (92)
3 350 000 €

 

01 53 00 97 44

Notice d'expertise

 

190 m² LC
2/4 chambres
2 Salles de bain
Espace de réception : 106 m²

Description

Un authentique atelier d’artiste à Neuilly-sur-Seine

Au calme absolu et située à l’abri des regards dans une cour confidentielle, à l’arrière d’un bel immeuble Art déco, cet atelier a été conçu et réalisé par l’artiste Charles Walhain en 1910.

La petite cour intérieure est desservie par le hall d’entrée de l’immeuble mitoyen, une superbe réalisation en béton armé de style Art déco, commandé par Charles Walhain aux architectes Louis Gondallier de Tugny, et Michel de Larminat en 1928.

Ce double atelier développe une surface d’environ 204 m² (190 m² LC) sur deux niveaux et peut convenir pour un usage d’habitation ou professionnel du fait de son riche potentiel spatial, en faisant un lieu idéal pour l’organisation d’événements, de shootings ou de tournages.

Il accueille une entrée, un spectaculaire espace de réception de 106 m² environ avec 6 mètres de hauteur sous plafond, une salle à manger, une cuisine ouvrant sur la cour, deux chambres, une salle de bain, une salle d’eau et une cave. L’ensemble de ses espaces est librement aménageable et peut accueillir jusqu’à 4 chambres.

A l’extérieur, les façades peintes d’un motif de colombage en trompe-l’œil et la toiture couverte d’ardoise donnent à la bâtisse un charme pittoresque.

La maison profite d’un environnement calme et privilégié à Neuilly-sur-Seine, dans le quartier Pasteur.

Un espace majestueux

Le magnifique espace de réception abritait à l’origine l’atelier de Charles Walhain, où l’artiste enseignait la peinture et la sculpture à ses étudiants. Le volume est éclairé par de larges verrières atelier percées en partie haute, qui préservent l’intimité des occupants tout en assurant un apport lumineux généreux et constant. La pièce présente un vocabulaire décoratif sobre et raffiné, constitué de corniches et de pilastres épurés encadrant des alcôves, et d’éléments ornementaux géométriques en fer forgé.

Cet espace est dominé par quatre loges, dont deux en mezzanine, sous des arcades en plein cintre soutenues par des colonnes aux chapiteaux stylisés, qui confèrent à l’ensemble un caractère théâtral.

Charles Walhain, photographie d’archive, non daté.

Charles Walhain, portraitiste en vogue de la Belle Epoque

Ancien élève des peintres Léon Bonnat et Léon Glaize aux Beaux-Arts de Paris, Charles Walhain (1877-1936) expose au Salon des artistes français de 1897 à 1936, et est reconnu pour son activité de portraitiste durant la Belle Epoque et les Années Folles.

C’est lors de son service militaire entre 1898 et 1899 qu’il rencontre le Général de Garnier des Garets, son futur mécène, dont il exposera un grand portrait au Salon des Artistes Français en 1901. La princesse Henriette de Belgique, épouse d’Emmanuel d’Orléans, lui commande les portraits de sa famille ainsi que des gisants pour la maison d’Orléans. Il voyage en Italie, en Autriche et en Angleterre, et réalise des billets de banque pour la Banque de France entre 1916 et 1935, avec le graveur Ernest Deloche.

Nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1929, il reçoit également une médaille d’or au Salon des artistes français à titre posthume.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Prix demandé : 3 350 000 €. Les honoraires TTC sont inclus à la charge du vendeur.
Copropriété. Nombre de lots : 45.
Montant moyen annuel de la quote-part des charges courantes : 1 800 €.

DPE

GES