Maison d’architecte avec terrasses et jardin

Henri Guibout architecte
1972
Les Loges-en-Josas (78)
1 150 000 €

 

01 53 00 97 44

Notice d'expertise

 

240 m²
Jardin : 2 550 m²
5 chambres
4 salles de bain

Description

Une maison d’architecte familiale avec jardin paysager

Cette superbe maison moderniste a été construite en 1972 par l’architecte Henri Guibout.

Elle développe une surface habitable de 240 m² au cœur d’un magnifique jardin paysager de 2 550 m² sans vis-à-vis.

Le rez-de-chaussée accueille un hall d’entrée et une chambre avec salle de bain.

En rez-de-jardin se déploie un vaste séjour cathédrale avec cheminée sculpturale et banquette intégrée, s’ouvrant sur une superbe terrasse en demi-cercle et le jardin. En surplomb, une mezzanine aménagée en salon-bibliothèque est desservie par un escalier hélicoïdal dessiné par le designer Roger Tallon, suspendu à travers une percée circulaire lambrissée. La rambarde de la mezzanine, largement ajourée, laisse passer la lumière et fait office de présentoir à livres. Une salle  manger prolongée par une terrasse couverte, une cuisine indépendante équipée et une suite parentale avec terrasse complètent ce niveau.

L’étage est desservi par un escalier bordé de garde-corps en bois massif reliés par des baguettes métalliques, qui guident le regard jusqu’à l’étage et soulignent le volume du bâti. Il se compose d’un grand palier qui dessert une chambre avec salle de bain et deux autres chambres dont une avec terrasse, une salle de bain et un grand dressing.

Le sous-sol comprend une cave à vin, un atelier et un garage pour deux voitures. Des places de stationnement complètent l’ensemble.

La maison se situe dans un quartier résidentiel calme et très recherché des Loges en Josas, à 700m seulement du centre-ville et des écoles, 2 km des commerces et RER-C et 4 km de Versailles. L’A86 pour Paris est accessible à 15 km environ.

Esprit Seventies

La structure de la maison épouse les reliefs du terrain et distribue les volumes en demi-niveaux, au gré des variations topographiques. Cette flexibilité du plan, respectueuse du site, permet une optimisation des surfaces disponibles ainsi qu’une répartition organique des fonctions et usages attribués aux différents espaces.

Le toit à double pente douce est couvert d’ardoise et permet l’intégration optimale de l’architecture au cœur de l’identité du lieu. L’architecte décline le programme du pavillon familial et mêle tradition et modernité, tant au niveau du choix des matériaux et techniques de construction que de la distribution des volumes, la générosité des ouvertures et le dessin épuré de l’ensemble.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Prix demandé : 1 150 000 €. Les honoraires TTC sont inclus à la charge du vendeur.
Pleine propriété

Toiture refaite il y a 2 ans. Pignon sud ravalé.

DPE

GES

Henri Guibout

Né en 1922 et décédé en 1999, Henri Guibout est élève à l’Ecole spéciale d’architecture dont il sort diplômé en 1948. Il exerce son activité à Paris et à Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor. Il travaille notamment sur la Tour Hertzienne de Pleumeur-Bodou et s’associe aux architectes Serge Maloletenkov (dit Malo), Yves Betin et à l’équipe de Guillaume Gillet pour la conception du Palais des Congrès et de l’hôtel Concorde Lafayette (aujourd’hui Hyatt Regency Paris Etoile) en 1973. L’hôtel constitue le 3e plus haut bâtiment parisien, après la Tour Eiffel et la Tour Montparnasse.