A vendre en exclusivité

Loft dans un ancien atelier d’artiste

Jean Beaugrand architecte
1928
Arcueil (94)
790 000 €
EXCLUSIVITÉ

 

01 53 00 97 44

 

95,8 m²LC
Terrasse
2 chambres
Atelier

Description

Un loft en triplex très lumineux avec terrasse

Ce superbe loft a été réaménagé par un architecte dans un immeuble d’ateliers construit par Jean Beaugrand pour l’artiste Charles Plas en 1928.

Il occupe une partie de l’immeuble sur toute sa hauteur et offre ainsi calme et intimité.

Sur trois niveaux, il développe une surface de 95,8 m² LC (surface au sol : 100,1 m²)  avec de nombreuses possibilités d’aménagement. On y accède directement depuis la rue par une cour privative, comme pour une maison.

Il accueille au rez-de-chaussée une grande pièce avec terrasse et belle hauteur sous plafond pouvant être utilisée comme atelier, actuellement aménagée en chambre d’enfants, une salle de bain, des toilettes séparées et une buanderie.

Le premier étage comprend une grande pièce de vie sous verrière avec une cabane-lit en bois suspendue accessible par une échelle, une cuisine dînatoire ouverte située un demi-niveau plus bas, une salle de douche et des toilettes.

Le dernier niveau abrite une chambre parentale avec dressing et espace bureau, séparée du séjour grâce à une bibliothèque en bois sur mesure faisant office de claustra. Des cloisons en verre dépoli permettent de clore l’espace tout en laissant passer la lumière.

De nombreux rangements complètent l’ensemble.

L’immeuble est situé dans le quartier résidentiel et protégé de la chapelle d’Auguste Perret à Arcueil, dans une rue très calme et peu passante. Il bénéficie de toutes les commodités de proximité et est desservi par le RER (Laplace). Le métro ligne 4 (station Barbara) se situe à 15 minutes à pied.

Une réhabilitation contemporaine

Ce loft offre des volumes très lumineux, reliés par une circulation douce en demi-niveaux. L’aménagement astucieux des espaces tire parti de la typologie de l’atelier d’artiste en maximisant la surface disponible sans perdre le confort d’une belle hauteur sous plafond. L’ensemble a été entièrement remanié pour proposer une grande diversité d’usages, en mettant en œuvre une palette variée de matériaux ou le contemporain se mêle à l’ancien avec finesse.

Les structures métalliques d’esprit industriel peintes en blanc contrastent avec le bois naturel et chaleureux des sols et des aménagements, le béton brut, laissé apparent côtoie des aplats de couleurs vives et l’ensemble est animé par des clins d’œil décoratifs d’inspiration pop, comme des arrondis seventies et des carrelages vitaminés.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Charles Plas dans son atelier, image d’archive, date inconnue

Monument aux Morts de Vichy, 1935

Un projet de l’artiste Charles Plas

Cet immeuble a été construit en 1928 par l’architecte Jean Beaugrand, pour l’artiste sculpteur Charles Henri Plas, qui souhaite faire construire son atelier près de Paris pour y travailler sur la commande du Monument aux Morts de Vichy. Il opte pour la construction d’une résidence d’artistes composée d’un grand atelier principal de 90 m² sous 8 mètres de hauteur sous plafond au rez-de-chaussée, et de 4 ateliers de 50 m² au deuxième étage. Deux de ces ateliers sont posés sur deux poutres en béton précontraint d’une portée de 15 mètres, au-dessus du vide de l’atelier principal.

Charles Plas accumule du retard dans la réalisation du Monument aux Morts qu’il livre en 1935, et se voit finalement contraint d’abandonner le projet de résidence d’artistes et de vendre deux des ateliers en copropriété. Plusieurs artistes de renom y ont résidé, dont l’artiste plasticien Victor Vasarely.

Jean Beaugrand

L’architecte français Jean Beaugrand, disciple de Robert Mallet-Stevens, a été actif en France entre la fin des années 1920 et des années 1950.

Ses réalisations actuellement répertoriées sont principalement situées à Paris et en région parisienne. Il livre notamment les ateliers Plas, une villa particulière, un garage et quelques immeubles de rapport. Son expression architecturale oscille entre une esthétique Art déco minimaliste (Villa Dompenas, Garage Saint-Germain) caractérisées par un dessin géométrique épuré, dans la droite lignée des réalisations de R. Mallet-Stevens, et un vocabulaire plus ornemental visible sur ses immeubles d’habitation.

Infos techniques

Prix : 790 000 €
Les honoraires sont à la charge du vendeur.
Copropriété : 9 lots.
Charges annuelles : NC
Taxe foncière : 2 462 €

CLASSE ENERGIE : E / CLASSE CLIMAT : E
Montant moyen estimé des dépenses annuelles d’énergie pour un usage standard, établi à partir des prix de l’énergie de l’année 2021 : entre 1 770 € et 2 420 €.