A vendre en exclusivité

La « Maison de Gardien » (Atelier André Bloc)

Claude Parent
1956
Meudon (92)

3 285 000 €

 

01 53 00 97 44

 

147 m²
Terrain : 2 200 m²
3 chambres
1 salle de bain, 1 salle d’eau

Monument historique

Description

La célèbre « Maison de Gardien » conçue par Claude Parent pour André Bloc est à vendre

EXCLUSIVITE – Cette villa a été réalisée par Claude Parent en 1956, pour son ami André Bloc, qui souhaitait faire construire sur sa propriété de Meudon, une maison de Gardien. Typique de l’architecture des années 1950, l’édifice servira finalement d’atelier au célèbre sculpteur, peintre et architecte. La valeur artistique et historique du site lui a valu d’être classé Monument Historique dès 1983 par Jack Lang.

Au cœur d’un jardin arboré de 2200 m², la maison déploie une surface habitable de 147 m² répartie sur deux niveaux, adossés à la rue par un mur aveugle conférant de l’intimité à la propriété.

Le rez-de-chaussée, accessible depuis le jardin, comprend un séjour et un salon communiquant, rythmés par une longue paroi vitrée arrondie et prolongée par une terrasse donnant sur la nature. Une cuisine, une buanderie attenante et un garage complètent ce niveau.

L’étage abrite l’espace nuit qui se compose d’une salle d’eau, d’une salle de bain et de 3 chambres. L’une d’elles bénéficie d’une terrasse qui offre une vue sur le jardin.

La maison a traversé le temps en conservant la plupart de ses aménagements d’origine, comme le vitrail signé André Bloc (1956), et le portail-sculpture de Claude Parent.

Trois sculptures d’André Bloc ornent le jardin, planté d’arbres centenaires, et qui profite également d’une piscine.

Des travaux sont à prévoir.

Au calme absolu,  cette maison bénéficie d’un environnement exceptionnel et protégé au titre des Monuments historiques. Elle est située sur la parcelle mitoyenne de la « Villa André Bloc » et de son célèbre parc de sculptures.

Elle prend place dans un quartier résidentiel et calme, derrière le parc de Meudon, qui offre des écoles et des commerces de proximité. Depuis la maison, cinq minutes de voiture suffisent pour rejoindre la porte de Paris, et vingt pour atteindre le centre. A dix minutes de la maison, la gare de Bellevue relie Paris en 13 minutes de Train (gare Montparnasse).

Architecture mid-century et intégration des arts

Habitation ancrée dans le style et l’esprit des années 1950, la Maison de gardien est constituée de deux cubes superposés en pierre et en béton, dont les lignes strictes sont adoucies, au rez-de-chaussée, par l’arrondi d’une longue paroi vitrée destinée à éclairer l’atelier du sculpteur.

Dans son état initial, la maison a été conçue sur un seul niveau surélevé, partiellement posé sur des pilotis, libérant de fait un vaste espace abrité en rez-de-jardin. Celui-ci sera fermé, dans un second temps, par André Bloc, qui souhaite y installer son atelier. Cet espace courbe est baigné par la lumière chaude et colorée du large vitrail dessiné et intégré par Bloc comme un élément architectonique de la maison.

A l’étage supérieur, Claude Parent distribue deux chambres s’ouvrant sur le parc, et un salon largement vitré (aujourd’hui utilisé comme troisième chambre), donnant sur une terrasse prolongée par le toit du garage.

Par son dessin, ses matériaux (béton, pierre, verre, métal) et ses choix chromatiques, la maison développe un jeu de correspondances plastiques avec l’habitation voisine d’André Bloc (construite en 1951 par le plasticien, avec d’autres architectes). La Maison du Gardien a été implantée en contrebas du terrain, de façon à préserver l’autonomie et l’intimité des deux constructions (sans vis-à-vis).

La Maison de gardien de Meudon est le premier des trois projets issus de la longue et fructueuse collaboration de Claude Parent et André Bloc.

André Bloc à Meudon : un laboratoire d’avant-garde à ciel ouvert

Peintre, sculpteur, ingénieur, architecte et homme de revues, André Bloc (1896-1966) est une figure atypique et marquante de l’après-guerre en France. Ingénieur de formation, il se tourne rapidement vers l’architecture moderne et côtoie des figures de premier plan, telles qu’Auguste Perret et Le Corbusier. À travers les revues qu’il fonde et anime, L’Architecture d’aujourd’hui et Art d’Aujourd’hui, Bloc milite pour un renouvellement de la relation entre art et architecture : en 1951, il fonde le groupe Espace qui défend une nouvelle synthèse des arts, contre l’austérité des carcans fonctionnalistes.

La pratique transdisciplinaire de Bloc se définit comme une expérimentation permanente de styles, de techniques, de matériaux et de supports, toujours en quête d’une nouvelle spatialité. Avec le jeune architecte Claude Parent, il réalisera plusieurs projets, dont sa propre maison à Antibes en 1959.

Sa propriété de Meudon deviendra, quant à elle, le manifeste de sa synthèse des arts : il en concevra l’architecture, la polychromie intérieure, le mobilier ainsi que les œuvres architecturales implantées dans le jardin. Il y réalisera, notamment, des Sculptures habitacles sous forme de « pavillons », où architecture et sculpture s’entremêlent dans des imbrications organiques complexes.

Intéressé par ce bien ?

01 53 00 97 44

Claude Parent © Archives Parent

Claude Parent, plan, 1955 © Archives Centre Pompidou, MNAM-Cci

Claude Parent : une figure hors-norme de l’architecture moderne

Architecte, théoricien et dessinateur français, Claude Parent (1923-2016) est l’un des premiers de sa génération à remettre en question les principes du modernisme dès les années 1950, par ses écrits, ses prises de paroles, ses dessins et ses œuvres construites. Profondément guidé par le lien de l’art à l’architecture, Parent le constructeur bousculera les codes et l’appréhension traditionnelle de l’espace moderne, en faisant bouger les lignes et « basculer » les volumes.
Après des études aux Beaux-Arts de Toulouse (1942) puis de Paris en 1946, il travaillera avec Ionel Schein jusqu’en 1955, participera au groupe Espace avec l’artiste André Bloc, avant de rencontrer avec Paul Virilio, avec qui il fonde le groupe Architecture Principe (1963- 1968) et se lance dans l’aventure de la fonction oblique. Dans les années 1970, il collabore avec EDF au sujet de l’insertion paysagère des centrales nucléaires.

Infos techniques

Prix demandé : 3 285 000 € honoraires inclus

Honoraires à la charge du vendeur

Pleine propriété

Taxe foncière : NC

CLASSE ENERGIE : F / CLASSE CLIMAT : E
Montant moyen estimé des dépenses annuelles d’énergie pour un usage standard, établi à partir des prix de l’énergie de l’année 2021 : entre 2 950 € et 4 050 €.



		

Titre