La célèbre villa Dollander est à vendre

Également connue sous le nom de « Villa Saint-Clair », cette maison de vacances a été conçue pour la famille Dollander entre 1949 à 1951. Dessinée par Henri Prouvé, l’architecte, et édifiée par son frère Jean, le constructeur, elle est inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1989.

Dans un environnement exceptionnel face à la magnifique plage de Saint-Clair au Lavandou, la Villa Dollander est la première à expérimenter les concepts structurels du constructeur à l’échelle d’une maison en bord de mer.

La villa s’élève sur un superbe terrain clos paysager de 2 500 m², planté d’essences méditerranéennes.

D’une superficie de 100 m² environ, elle est constituée d’une partie jour et d’une partie nuit reliées par une galerie couverte. La partie jour accueille un salon, une salle à manger et une cuisine. La partie nuit abrite trois chambres et une salle d’eau.

La propriété comprend également une dépendance de 85 m² (ancien garage récemment agrandi et réaménagé), comprenant un salon, une salle à manger, une cuisine, trois chambres, deux salles de bain et un garage.

La villa est caractéristique des solutions constructives élaborées par Jean Prouvé. Posé sur une dalle, son système constructif s’articule autour d’une poutre centrale en tôle d’acier pliée soutenue par des portiques.

Grâce aux parois de verre toute hauteur, les différents espaces sont tournés vers la mer et le jardin. Les panneaux percés de hublots caractéristiques du travail de Jean Prouvé créent des jeux de lumière et une porosité continue entre intérieur et extérieur.

A l’intérieur, le sol en tommettes de terre cuite, les cloisons et plafonds couverts d’un lambris naturel ou peint de couleurs douces, et l’auvent habillé de bambou, créent une ambiance chaleureuse et lumineuse.

« Prouvémania »: entre art et immobilier

Entre architecte, ingénieur et designer, le « constructeur » Jean Prouvé marque de son empreinte singulière l’histoire de l’architecture et de la construction. Henri Prouvé, son frère cadet, est une figure plus discrète de l’architecture moderne qui construit principalement dans l’Est de la France.

L’œuvre de Jean Prouvé fait aujourd’hui l’objet d’une reconnaissance internationale, à la croisée de deux phénomènes : patrimonialisation et marchandisation. Par leur caractère démontable, les maisons de Jean Prouvé abolissent la frontière entre architecture et design. Depuis les années 2000, leur cote sur le marché de l’art a fortement augmenté, à la faveur d’un principe de vente en « pièces détachées ». Ce phénomène de « fragmentation » a souvent été dénoncé pour ses excès et sa contradiction avec le principe de préservation du patrimoine, attaché à maintenir l’unité et la cohésion de l’œuvre.

Réservez votre parcours

Architecture de Collection

* mentions obligatoires