• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

À vendre

Triplex dans la Villa Guggenbühl

André Lurçat

1927

PAris 14ème 75

2 390 000 €

150 m² | 3 chambres

Description

Une architecture d'avant-garde

Réalisée en 1927 par l’architecte André Lurçat, pour l’artiste zurichois Walter Guggenbühl, la Villa Guggenbühl est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1975. Cette villa-atelier est l'une de ses plus belles réalisations de l’époque.

Située dans une petite allée en bordure du parc Montsouris dans le 14e arrondissement, la villa profite d’une vue exceptionnelle et d’un calme absolu. Elle est à proximité des écoles, des commerces et des transports (RER Cité Universitaire, tramway, métro, bus).

Cet appartement en triplex occupe la partie supérieure de la villa et offre une superficie de 150 m² loi Carrez.

Le rez-de-chaussée accueille l’entrée prolongée par un escalier, une chambre et une salle de bain. L’espace de réception en duplex occupe le 2e étage. Il se compose d’une pièce principale ornée d’éléments de bronze, d’opaline noire et de luminaires Jean Perzel, d’une mezzanine bordée d’une superbe balustrade Art déco d’origine et d’une cuisine. Cet espace est éclairé par un immense oriel ou « bow-window » qui ouvre une magnifique perspective vers le parc Montsouris. Ce niveau accueille également une belle chambre avec salle de bain et vaste baie vitrée.

Le dernier étage comprend une pièce supplémentaire à la triple exposition sud, ouest et nord entourée d’une terrasse solarium et d’un jardin suspendu. Initialement conçue pour la culture physique en plein air, la terrasse est abritée par un auvent percé pour laisser passer la lumière et offre une vue panoramique sur le parc Montsouris.

L’extérieur de la villa, récemment restauré, a retrouvé sa couleur ocre rouge d'origine.

Un garage fermé sur rue complète l'ensemble.

 

Prix demandé : 2 390 000 €. Honoraires TTC inclus à la charge du vendeur.
DPE : D - GES : E. Copropriété : 3 lots. Aucune procédure en cours.

Historique

Le 14e arrondissement a souvent été un terrain d’expérimentation pour les architectes les plus novateurs du 20e siècle. Le Corbusier, les frères Perret ou encore Louis Süe y réalisèrent certains de leurs plus beaux ateliers d’artistes.

André Lurçat (1894-1970) va lui véritablement laisser son empreinte dans le quartier du parc Montsouris. Il réalise huit maisons dans la villa Seurat, célèbre cité d’artistes, ainsi que la fameuse villa Guggenbühl, construite pour le peintre suisse du même nom, entre 1924 et 1927. André Lurçat est dans l'entre-deux-guerres, un des représentants les plus remarqués du Mouvement Moderne en France. Formé à l’Ecole des beaux-arts de Nancy puis collaborateur de Mallet-Stevens, il participe à la section architecture du Salon d'Automne et en 1928, il préside les premiers Congrès internationaux d'architecture moderne avec Le Corbusier. Ses premières constructions sont le plus souvent des maisons-ateliers destinées aux artistes. Par l’intermédiaire de son frère Jean Lurçat, grand rénovateur en France des techniques de la tapisserie, il reçoit les commandes d’artistes désireux d’habiter dans des villas modernes. L'architecte réalisera aussi de plus amples projets tels que l'hôtel Nord-Sud à Calvi (1929), le groupe scolaire Karl-Marx à Villejuif (1932) ou en 1945, le plan d'aménagement de la ville de Maubeuge (reconstruction), mais c'est essentiellement grâce à ses expériences novatrices des années 1920 qu'André Lurçat appartient à l'histoire de l'architecture moderne.

André Lurçat exploite ici les avantages d’une parcelle d’angle, et place le volume habité de la villa en retrait de la rue ce qui lui permet d’aménager une vaste terrasse sur le soubassement du garage. L’habitation ainsi surélevée offre des espaces intérieurs largement ouverts sur le parc Montsouris. Lurçat signe ici une composition architecturale massive aux volumes dynamiques animés par la polychromie ocre rouge et blanche, la disposition graphique des ouvertures, la ligne oblique du rez-de-chaussée et le sculptural porte-à-faux de la terrasse.

 

INTÉRESSÉ PAR CE BIEN ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires