• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

À vendre

Maison moderniste

Claude Calmettes

1968

proche Valence 26

650 000 €

Description

Cette remarquable réalisation moderniste de 400 m² avec piscine a été construite en 1968 par l’architecte Claude Calmettes. Très lumineuse, cette maison familiale dispose de volumes généreux qui offrent un grand confort de vie.

Nichée dans un écrin de verdure au pied du Vercors, entre Valence et Montélimar, elle est desservie par l’autoroute A7 et se trouve à 30 minutes de la gare TGV. Elle est à moins de 2h des plages méditerranéennes et à 1h de Lyon, Grenoble et Saint-Etienne. Elle profite d’un environnement très calme, à 5 minutes à pied des commerces de proximité.

Une belle porte en bois massif ouvre sur le hall d’entrée qui dessert les trois corps de bâtiment principaux. Le premier accueille l’espace de réception sur deux niveaux, inondé de lumière naturelle grâce à ses deux murs de verre en double hauteur. Le second abrite la salle à manger vitrée, ouverte sur un patio et une terrasse, ainsi que la cuisine aménagée Boffi réalisée sur mesure par l’architecte. Le troisième volume accueille une suite parentale avec salle de bain, une deuxième chambre et un dressing. Une extension réalisée en 2008, prévue au plan initial, accueille trois chambres supplémentaires et deux salles d’eau. Un grand bureau, un sous-sol aménageable, deux garages  et une chaufferie complètent l’ensemble.

Entourée d’un jardin clos et arboré de 1800 m², la maison profite d’une piscine d’une profondeur de 2,50 m, idéale pour les plongeons !

La maison présente une identité structurelle basée sur la juxtaposition de corps de bâtiments cubiques coiffés de toits-terrasse. Leur assemblage crée une circulation optimale entre les différents espaces de vie. Des jeux de niveaux construisent une interpénétration optique des espaces. Le dessin des huisseries massives qui rythment les baies vitrées fait écho aux angles prononcés des porte-à-faux, et donnent à l’ensemble une grande harmonie visuelle, soutenue par le choix de matériaux bruts (béton, pierre sèche, verre).

Une œuvre architecturale signée, véritable témoignage bâti des années 1970.

Intéressé par ce bien ?

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires