• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

À vendre

Maison d’architecte en bois avec piscine

architecte

2014

Hossegor 40

2 085 000 €

Surface : 215 m² | 4 chambres

Description

Un havre de paix dans un environnement privilégié

Cette maison d’architecte à la silhouette résolument contemporaine a été réalisée en 2014. Habillée d’un bardage bois et de grandes baies vitrées, elle vient se fondre dans un jardin arboré.

Située dans la station balnéaire réputée d’Hossegor, sur la côte landaise, cette maison se trouve en bordure d’un golf de renommée internationale. Capitale européenne du surf, la commune est très prisée pour son environnement naturel exceptionnel et la qualité des équipements dont elle dispose : écoles, bibliothèque, commerces et équipements sportifs.

La maison développe une surface de 215 m² sur deux niveaux. Elle accueille au rez-de-chaussée une pièce de vie baignée de lumière qui ouverte sur une grande terrasse aménagée avec piscine chauffée. Une cuisine aux prestations soignées et une grande suite parentale complètent ce niveau. Le premier étage comprend une seconde suite avec terrasse, deux grandes chambres et une salle de bain.

Tournée vers une végétation généreuse, cette maison offre de très belles prestations. De larges ouvertures apportent luminosité et espace. Un escalier aux lignes graphique vient relier les deux niveaux et souligner les volumes épurés.

Frais de notaire réduits.

Prix demandé : 2 085 000 €. Honoraires à la charge du vendeur.
Pleine propriété. DPE : NC.

Historique

La côte basque conserve un patrimoine Art nouveau et Art déco remarquable. On y trouve des œuvres significatives d’architectes de renom tels Sauvage, Niermans, Pingusson, Patout, Mallet-Stevens construites durant l’entre-deux-guerres. Durant cette période considérée comme l’âge d’or de la villégiature, de nombreuses villas furent édifiées par des poètes et écrivains installés dans les villes d’Hossegor et de Biarritz. Quelques édifices remarquables furent également construits, tels que l’Atrium Casino et l’Hôtel Splendid de Dax (André Granet, 1928), symbole de l’architecture Art déco de la région.

Depuis une quinzaine d’année, ce patrimoine est valorisé et protégé : quatre livres ont été consacrés à l’architecture de la Côte basque, l’exposition « Architecture de Biarritz et de la Côte basque de la Belle époque aux années 30 » lui a rendu hommage en 1990, et plusieurs édifices remarquables ont été protégés au titre des Monuments historiques comme la villa Leïhorra (1926) de Joseph Hiriart en 1992.

Dans les années 30, la ville balnéaire d’Hossegor voit le développement d’un style néo-régionaliste spécifique appelée le style basco-landais. Le chef de file de ce mouvement est l’architecte Henri Godbarge, qui réalise de nombreuses villas et le Sporting Casino de la ville, en collaboration avec Louis et Benjamin Gomez, inscrit aux Monuments Historiques. La ville attire connait un fort développement urbain ; environ quatre cents villas sont construites dans la période de l’Entre-deux-guerres.

Après-guerre, l’architecture landaise s’affranchit progressivement des références basques et emprunte à de nouvelles influences, entre éclectisme et modernité. Consciente de la valeur de son patrimoine, Hossegor a su se transformer en tenant compte de son environnement urbain et paysager. Aujourd’hui, elle est toujours un lieu de prédilection pour les créations d’architectes.

BIBLIOGRAPHIE

Claude Laroche, Hossegor : 1923-1939. Architecture et identité régionale, Paris, L’inventaire. A.P.I.A., 1993.

Bernard Toulier et Maurice Culot (dir.), Le pays basque. Architectures des années 20 et 30, Paris, Norma, IFA, 1993.

Maurice Culot et Jacques Pavlovsky, La côte Basque des années 30 : Architectures d’André Pavlovsky, Paris, Norma/IFA, collection « Les années modernes », 1991.

Geneviève Mesuret et Maurice Culot, Architectures de Biarritz et de la Cote basque. De la belle époque aux années trente, Bruxelles, Liège, Mardaga, 1990.

« Architecture de Biarritz et de la Côte Basque de la Belle époque aux années 30 », exposition, 7-22 avril 1990.

INTÉRESSÉ PAR CE BIEN ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires