• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

Vendu

Appartement moderniste

Jean Dubuisson

1965

Courbevoie 92

Description

[:fr]Au bord de la Seine, cet appartement avec vue se situe dans un immeuble signé Jean Dubuisson, une réalisation architecturale exemplaire du 20e siècle.

En étage élevé, il se trouve à deux pas de La Défense et de Paris. Il bénéficie d’une grande clarté et offre une vue imprenable sur tout Paris et la Tour Eiffel.

D’une surface de 135 m² loi Carrez avec 22 m² de loggia, il accueille un espace de réception de 44 m² ouvert sur une loggia avec une vue panoramique sur Paris, prolongé par une alcôve aménageable en chambre et un bureau – tous deux avec loggia. Trois chambres avec vue sur La Défense, une salle de bain, une salle d’eau, une cuisine séparée et son avant-cuisine complètent l’ensemble. Avec parking et cave.

L’appartement comporte toujours de nombreux éléments du décor d’époque dessinés par Jean Dubuisson, comme les tablettes à hauteur d’appui qui courent le long des baies et les meubles qui composent le bureau, lui conférant un charme d’antan.[:]

Historique

[:fr]Jean Dubuisson (1914-2011), constructeur prolifique de grands ensembles dans les années 1950-1960, est l’un des architectes majeurs des Trente Glorieuses. Il a su imposer à l’immeuble de logement un style et une qualité d’usage largement reconnus, tant à Paris qu’en banlieue. Il a réalisé de nombreux programmes immobiliers aussi bien pour les offices d'habitation à loyer modéré comme la barre de logements dite « La Caravelle » à Villeneuve-la-Garenne (1959-1968) que pour des opérations de standing comme les appartements du quartier général des Forces alliées en Europe, le « Shape village » à Saint-Germain-en-Laye (1951). Il est l’auteur d’édifices emblématiques à Paris comme les deux immeubles d’habitation de l’opération Maine-Montparnasse (1966) et le musée des Arts et Traditions populaires (1969).[:]