• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

À vendre

Appartement familial avec vues panoramiques

Jean Ginsberg

1955

Meudon-Bellevue 92

1 175 000 €

166 m² | 4 chambres

Description

Un appartement familial au calme avec vue sur Paris !

Conçu en 1955 par l’architecte franco-polonais Jean Ginsberg, cette résidence est l’exemple même des pratiques architecturales modernistes des années 1950. Animé par les grands principes de Le Corbusier, Jean Ginsberg affirme son attirance pour les grands principes de la modernité comme les fenêtres en bandeau ou les pilotis qui surélèvent l’immeuble.

Au milieu d’un grand parc arboré, cette résidence de trois immeubles offre calme et sérénité dans le quartier de Meudon-Bellevue et profite de nombreux transports (12 min de la Gare Montparnasse).

Situé au 3ème et dernier étage (sans ascenseur), cet appartement de 166 m² (Loi Carrez) est généreusement ouvert sur l’extérieur et allie luminosité et tranquillité. Il comprend un hall d'entrée, un séjour-bibliothèque de plus de 45 m², une salle à manger, une cuisine semi-ouverte. L’ensemble est traversant et s’ouvre sur un agréable balcon de 24 m². L’espace nuit accueille une suite parentale de 18m² avec salle d’eau, trois chambres et une salle de bain. Une buanderie/ cellier, de nombreux rangements intégrés, 2 caves sécurisées ainsi qu'un parking extérieur complètent l’ensemble.

Fonctionnel et élégant, cet appartement présente des lignes originales. Récemment réalisés par l'architecte Jacques-Emile Lecaron, les plafonds du séjour courbes apportent douceur et volupté à l’ensemble.

 

Prix demandé : 1 175 000 €. Les honoraires TTC sont inclus à la charge du vendeur.
Copropriété : 102 lots ; Charges 550 euros / mois, taxes foncières : 2367 euros / an.
DPE : E - GES : F.

Historique

D’origine polonaise, Jean Ginsberg (1905-1983) étudie l’architecture en France à l’École spéciale d’architecture où enseigne alors Robert Mallet-Stevens, puis intègre l'atelier de Joseph Marrast à l'École des beaux-arts. Diplômé en 1929, il travaille quelques mois chez Le Corbusier puis chez André Lurçat avant d’ouvrir en 1930 sa propre agence. Sa formation auprès de figures de l’avant-garde influence son œuvre, tant du point de vue esthétique que constructif. En effet, son architecture met souvent en application les cinq points de l’architecture moderne instaurés par Le Corbusier en 1927 (pilotis, toit-terrasse, plan libre, fenêtre en bandeau et façade libre).

Naturalisé en 1939, il devient l’un des architectes officiels de la Reconstruction de la France après la guerre. Les immeubles qu’il construit à Paris, destinés à une clientèle aisée, allient des façades modernes et de nouvelles normes de confort.

Il réalise plusieurs immeubles à la modernité affirmée dans le 16e arrondissement, comme l’immeuble du 42 avenue de Versailles à l’angle arrondi ou l’immeuble du 5 avenue Vion-Whitcomb à la façade graphique, qu’il construit avec son associé François Heep. Jean Ginsberg collabore également avec de nombreux artistes comme Victor Vasarely, Emile Gilioli ou encore André Bloc.

INTÉRESSÉ PAR CE BIEN ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires