• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de D.R.

    © D.R.

  • Photo de D.R.

    © D.R.

  • Photo de D.R.

    © D.R.

  • Photo de D.R.

    © D.R.

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

Villa Guggenbühl

André Lurçat

1927

Maisons mythiques

 

André Lurçat

André Lurçat (1894-1970) est dans l'entre-deux-guerres, un des représentants les plus remarqués du " Style International " en France, avec Le Corbusier et Mallet-Stevens. Rebelle de l'enseignement académique, il participe à la section architecture du Salon d'Automne et en 1928, préside les premiers Congrès internationaux d'architecture moderne avec Le Corbusier. Ses premières constructions sont le plus souvent des maisons-ateliers destinées aux artistes : celles des peintres Jean Lurçat, Marcel Gromaire et du sculpteur Arnold Huggler se situent Villa Seurat à Paris (1924-1926), celle du peintre Walter Guggenbuhl, rue Nansouty à Paris (1927) et la maison du sculpteur Froriep de Salis, à Boulogne (1927). L'architecte réalisera aussi de plus amples projets tels que l'hôtel Nord-Sud à Calvi (1929), le groupe scolaire Karl-Marx à Villejuif (1932) ou en 1945, le plan d'aménagement de la ville de Maubeuge (reconstruction) mais c'est essentiellement grâce à ses expériences novatrices des années 1920 qu'André Lurçat appartient à l'histoire de l'architecture moderne.