• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

Immeuble-ateliers rue Campagne-Première

André Arfvidson

1911

Maisons mythiques

 

André Arfvidson

Actif durant l'entre-deux-guerres, André Arfvidson (1870-1935) fait partie des architectes qui ont annoncé le Mouvement moderne. L'immeuble d'ateliers d'artistes qu'il réalise en 1911 au 31-31 bis rue Campagne-Première en est l'illustration ; il fait la transition entre l'Art nouveau, l'Art déco et le Style international. L'habillage de la façade par des carreaux de grès polychromes signés Alexandre Bigot, agrémenté d'un décor de guirlandes ocres et beiges traduit le style en vogue à l'époque. En revanche, les grandes baies vitrées et les appartements en duplex annoncent les volumes spacieux du Mouvement moderne et la mode de l'atelier d'artiste des années 20 et 30, convoité par une clientèle à la recherche d'innovation. Les vingt ateliers que contient l'immeuble, dotés d'un grand confort, étaient réservés à des artistes fortunés. Cette commande bien spécifique permit à l'architecte de briller et de recevoir une prime au Concours de façades de la ville de Paris.