• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

Hôtel Martel

Robert Mallet-Stevens

1927

Maisons mythiques

 

Robert Mallet-Stevens

Diplômé de l'Ecole Spéciale d'Architecture, Mallet-Stevens (1986-1945) est avec Le Corbusier et Lurçat l'un des principaux tenants du " Style International " à Paris. En 1930, il fonde l'Union des artistes modernes. Sa carrière débute par une série de demeures d'exception: la villa Noailles dessinée en 1923 (pour le vicomte Charles de Noailles et sa femme Marie-Laure) transformée depuis en espace d'exposition et en résidences pour artistes, la villa Collinet à Boulogne (1926), la villa Barillet, square Vergennes à Paris (1931), la villa Cavrois à Croix dans le Nord (1932). Mallet-Stevens est aussi l'auteur du Casino de Saint-Jean-de-Luz (1928), de la caserne de pompiers de la rue Mesnil à Paris (1935), mais son œuvre la plus importante reste la rue qui porte son nom dans le quartier bourgeois d'Auteuil (1926-1927). Elle rassemble plusieurs hôtels particuliers à l'élégance raffinée, dont la beauté toute géométrique issue d'un jeu sur les angles droits et les surfaces nues, les lignes horizontales et les décrochements, n'est pas sans rappeler le cubisme.